Semence bio, équitable
et reproductible.

Potagère, aromatique et florale

Cher(e)s jardinier(e)s,

Notre site n'est pas une boutique en ligne mais un moyen de commander vos semences pour venir les chercher sur nos fermes. Chaque ferme propose des dates et horaires pour venir retirer vos graines.

C'est tout simple :

  • 1 - Faites votre panier
  • 2 - Choisissez votre point de retrait
  • 3 - Choisissez votre jour de retrait

Le paiement se fait sur place, par chèque ou en espèces.

Les commandes sont traitées par ordre d'arrivée.

Accueil > Qui sommes-nous ? > Historique

Historique

La Semencerie, quelle histoire !

En 2010, de jeunes maraîchèr.es bio souhaitent acquérir des compétences pour reproduire leurs propres semences potagères au sein de leurs fermes. Pour répondre à cette demande une formation est mise en place au printemps 2011 par Yanick Loubet, producteur de semences historique de l'Association Kokopelli. Ces premières formations s'adressent aux paysan.nes déjà en place mais également directement au sein de la formation en maraîchage bio du CFPPA de Montmorot (39) et de celui de Quétigny (21). Les futur.es maraîchèr.es sont donc aussi initié.es à la reproduction de semences dès leur formation initiale.
A l'issue de ces premières formations il est proposé de constituer immédiatement un réseau d'échange de semences entre producteurs bio de Bourgogne et de Franche-Comté. Fin 2011 a lieu la première rencontre d'échange de semences entre professionnels. Dès lors chaque année cette rencontre automnale permet bien entendu d'échanger les productions de l'année mais aussi de planifier collectivement les mises en production de l'année suivante. Le groupe prend de l'ampleur au fil des années : il passe de 9 fermes en 2012, à 15 en 2016, puis 21 en 2019, et 30 fermes en 2020. Ce groupe (d'échange de semences entre professionnels) qui s'était organisé au début de manière informelle autour de l'association bourguignonne La Graine et Le Potager, se structure à partir de 2016 avec le soutien du GAB et d'Interbio Franche-Comté. Il bénéficie dès lors de l'appui indéfectible de Samuel Hohwald technicien en maraîchage bio.

Certaines fermes du réseau d'échange engagent l'autoconstruction de trois colonnes de tri et de quatre batteuses en 2018 avec l'appui de l'Atelier Paysan afin de commencer à s'équiper avec un matériel plus spécifique.

Des visites de groupe sont organisées chez des semenciers bio indépendants en Suisse, en Belgique et en France. Plusieurs d'entre eux nous ont tour à tour ouvert leurs portes et nous ont partagé leurs expériences. Les échanges ont été riches et toujours particulièrement généreux.

Parallèlement, à partir de 2018 une dizaine de fermes initie une réflexion autour de l'opportunité de mettre en place une structure juridique permettant de commercialiser auprès des jardiniers locaux une partie des semences produites (au sein du réseau d'échange). Cette réflexion, débouchant à la mise en place d'un GIEE en 2019, permet au groupe de bénéficier d'un soutien actif d' Interbio Franche-Comté pour accompagner le montage juridique, réglementaire, technique et fonctionnel du collectif. Cet accompagnement aboutit finalement à la création d'une structure juridique : le GIE La Semencerie en 2020.
Une charte détaillant les valeurs du groupe et un règlement interne sont établis collectivement. Le mode de fonctionnement interne du groupe de producteurs utilise les outils de communication issus de la sociocratie.

La Semencerie adhère au Réseau Semences Paysannes afin de bénéficier et de contribuer à la structuration collective de la production de semences libres. L'appui du réseau de semenciers bio est inestimable pour notre groupe. A différentes étapes et à différents degrés Sativa, Semailles, Biaugerme et Graines del Païs nous ont apporté leur soutien avec une générosité propre à l'état d'esprit qui anime les acteurs des semences libres.

Les premières semences sont commercialisées au printemps 2020.